Déclaration de performance extra-financière : évolution de la réglementation sur le rapport RSE

La déclaration de performance extra-financière a subi une évolution réglementaire. Attendu depuis plusieurs années, ce nouveau dispositif obligatoire de publication d’informations environnementales, sociales et sociétales, s’applique à partir du 1er aout 2017. Petit résumé des principaux points qui viennent enrichir les anciens « rapports RSE ». Pour celles et ceux qui n’ont pas le courage de tout lire, écrivez-nous un mail 🙂

Déclaration de performance extra-financièreLe ministre de l’Économie et des Finances a présenté, mercredi 19 juillet, une ordonnance relative à la publication d’informations non financières par certaines grandes entreprises et certains groupes d’entreprises, premier pas de la transposition de la directive européenne de 2014 (2014/95/UE). Attendu également, son décret d’application a été publié au journal officiel le vendredi 11 août. Cette ordonnance et ce décret définissent donc le cadre, les thématiques et indicateurs à publier par les entreprises dans leur rapport RSE. Il remplace l’ancien décret de l’article 225 de la loi Grenelle et entre en vigueur pour les exercices ouverts à compter du 1er août 2017.

Plusieurs changements importants sont à considérer, notamment le périmètre d’application, les thèmes à aborder et les modalités Lire la suite ›

Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité RSE & Environnement

L’empreinte écologique concerne aussi les entreprises

Alors que le Jour du dépassement de la Terre survenait le 2 août 2017, soit une échéance avancée d’une semaine comparée à l’année précédente, le constat restait inquiétant : une utilisation des ressources naturelles 1,7 fois plus rapide que les écosystèmes ne peuvent régénérer. Les émissions de gaz à effet de serre ont une incidence sur l’empreinte écologique mondiale, notamment celle des entreprises. Suivre cette méthode de d’analyse vous permettra de réduire efficacement votre impact sur la planète et d’assumer votre responsabilité sociétale d’entreprise (RSE).

Ecological footprint concept illustration – grass patch footprint

L’empreinte écologique est une mesure de l’impact exercé par les humains et leurs activités sur la nature. Souvent exprimée en hectares (ha), elle est nécessaire pour évaluer la surface nécessaire à une personne pour produire tout ce qu’elle consomme (en termes d’alimentation, d’habitation, de déplacements…) mais aussi pour absorber ses déchets. Elle est actuellement évaluée à 2,5 ha par habitant en moyenne, en divisant la surface de la Terre (sans compter les océans, les déserts et les zones habitées) par le nombre d’habitants de la planète (un peu plus de 7 milliards). Les différentes régions du globe ont une empreinte écologique différente, l’Amérique du Nord étant celle qui a un impact plus fort. Notre mode de vie n’est pas durable car nous consommons plus que ce que la nature peut produire. Si chacun de nous avait une empreinte écologique supérieure à 2,2 ha, alors la planète ne pourrait pas subvenir à nos besoins. Le calcul de cette empreinte écologique peut se réaliser pour une personne, une entreprise, une ville avec des méthodes adaptées… Et si vous estimiez l’impact de votre activité sur l’environnement ? Lire la suite ›

Tagués avec : , , , , , , , ,
Publié dans Actualité Biodiversité

La déclaration de performance extra-financière : un rapport RSE simplifié ?

Adieu reporting RSE, bonjour déclaration de performance extra-financière. Depuis le 1er août 2017, un nouveau cadre législatif relatif à la publication d’informations extra-financières a été mis en place. Plus simple et plus accessible, cette déclaration concentre les informations significatives des sociétés. Voici les principaux points à retenir de ce nouveau dispositif obligatoire de rapport RSE.

Attendue depuis longtemps, l’ordonnance relative à la publication d’informations non financières par certaines grandes entreprises et certains groupes d’entreprises a été publiée le 19 juillet 2017 par le ministère de l’Economie et des Finances. Les dispositions de ce texte, entrées en vigueur depuis le 1er août 2017, concernent la transposition de la directive RSE n°2014/95/UE (sur la publication d’informations non financières et relatives à la diversité) ainsi que les mesures d’adaptation de la législation liées à cette transposition. Un décret est toujours en attente de publication au journal officiel pour donner le cadre complet de ce nouveau dispositif, précisant notamment la liste exacte des thématiques et indicateurs à publier.

A ce stade, un certain nombre de points sont déjà fixés. Le rapport de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est remplacé par Lire la suite ›

Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité RSE & Environnement

4 conseils pour bien utiliser la LED dans l’éclairage extérieur

La technologie LED est l’éclairage du 21ème siècle, un système innovant qui est en vogue sur le marché du luminaire. Elle fait la promesse d’une faible consommation, ce qui fait de son usage une question écologique essentielle mais…

Grâce à une capacité lumineuse qui nécessite une faible puissance électrique, la LED est un système révolutionnaire annoncé comme le système d’éclairage le plus « écologique » du marché. Une tendance qui séduit l’ensemble des acteurs pour l’éclairage intérieur, que l’on retrouve de plus en plus dans l’éclairage public. Un système qui consomme très peu, c’est incontestable, mais est-il vraiment écologique ?

 

 

 

Lire la suite ›

Tagués avec : , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité Biodiversité

La Plateforme RSE lance une expérimentation de labels RSE

Un appel à candidature pour sélectionner les fédérations professionnelles sectorielles qui prendront part à une expérimentation de labels RSE sectoriels (adaptés aux TPE, PME et ETI) est lancé par la Plateforme RSE.

La Plateforme RSE a lancé un appel à candidatures, ouvert du 10 juillet 2017 au 31 mars 2018, pour mobiliser les entreprises dans la démarche RSE et les encourager à expérimenter une labellisation selon leur secteur d’activité. Elle sélectionnera les fédérations professionnelles qui prendront part à cette expérimentation d’un label RSE adapté aux très petites entreprises (TPE), aux petites et moyennes entreprises (PME) et aux entreprises de taille intermédiaire (ETI). Un référentiel relatif à la RSE doit être établi en cohérence avec les lignes directrices formulées dans la norme internationale ISO 26000. Lire la suite ›

Tagués avec : , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité B&L évolution