Economie circulaire, participez à la feuille de route nationale !

Une plateforme de consultation publique pour établir la feuille de route sur l’économie circulaire a été lancée ce lundi 30 octobre. Toutes les contributions (entreprises, collectivités, associations, particuliers) feront l’objet de discussions et travaux pour définir les principales mesures visant une économie circulaire à 100%.

La feuille de route de l’économie circulaire lancée le 24 octobre dernier lors des assises des déchets par le Ministre d’État Nicolas Hulot et sa secrétaire d’État à la Transition écologique et solidaire Brune Poirson, a été conçue pour les entreprises et les collectivités afin de généraliser les initiatives de réduction et de gestion des déchets. L’objectif pour les acteurs économiques est d’atteindre une économie « 100% circulaire » en visant deux objectifs majeurs d’ici à 2025 : « diminuer de moitié la mise en décharge et recycler 100% du plastique ». Annoncée dans le cadre du plan climat de juillet, cette feuille de route sera publiée en mars 2018. Pour le lancement des travaux, tous les avis et propositions sont attendus depuis ce lundi 30 octobre (jusqu’au 6 décembre) sur une plateforme de consultation publique. Les axes de la feuille de route sont concentrés sur cinq thèmes : consommation durable, gestion des déchets, production durable, mobilisation des acteurs et cadre financier. Son déploiement reposera sur des ateliers de construction du projet.

Les enjeux croisés de l’économie circulaire

Face aux défis environnementaux, il était urgent de trouver des alternatives pour pallier à nos besoins, consommations de ressources et déchets qui ne cessent d’augmenter. L’économie circulaire permet de passer d’un système de création de valeur basé sur une économie linéaire à une refont complète des modes d’organisation et de production. Trop souvent réduite à la simple réduction de déchet et au recyclage, l’économie circulaire c’est surtout une solution pour transformer les business models des entreprises. Brune Poirson a indiqué que « cette feuille de route déclinera de manière opérationnelle la transition à opérer pour passer d’un modèle économique linéaire (extraire, produire, consommer, jeter) à un modèle circulaire qui intègrera l’ensemble du cycle de vie des produits, de leur éco-conception à la gestion des déchets en passant bien évidemment par leur consommation en limitant les gaspillages. »

Rappelons que l’économie circulaire repose sur sept pratiques qui s’inscrivent dans le cadre du développement durable : le recyclage, la réutilisation, la réparation, le réemploi, l’économie de la fonctionnalité, l’éco-conception et l’écologie industrielle. Le développement de l’économie circulaire est un défi ambitieux qui appelle une mobilisation de nombreux acteurs et est également une opportunité dont les entreprises doivent se saisir. Ces différents piliers sont accessibles aux grands groupes mais aussi aux TPE/PME. B&L évolution, acteur de référence du conseil en développement durable, accompagne des chefs d’entreprise de différents secteurs dans leur transition vers une économie circulaire et notamment l’économie de fonctionnalité et l’éco-conception. Piste de développement pour les unes, enjeu de survie pour d’autres, c’est un véritable renouvellement de la stratégie d’entreprise, qui favorise les démarches d’innovation. Opportunité démontrée pour les entreprises, il faut toutefois rester vigilant du point de vue global du développement durable, car l’économie circulaire a ses limites. Nous ne pouvons pas nous réduire à un recyclage infini à 100% ou augmenter la consommation globale de ressources par effet rebond, ni ignorer la faible prise en compte de la biodiversité ou des enjeux sociaux et sociétaux dans la vision de l’économie circulaire qui se développe actuellement…

L’économie circulaire a un rôle fort à jouer dans la lutte contre le dérèglement climatique (réduction des émissions annuelles), la préservation et la restauration de la biodiversité, la mise en œuvre de la RSE ou la création d’emplois. Les entrepreneurs, les élus, les consommateurs sauront-ils mettre à profit ces nouvelles réflexions stratégiques et refonder l’économie ? Espérons que ce soit le sens donné à la feuille de route gouvernementale sur l’économie circulaire !

Et pour ne rien rater de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter.

Tagués avec : , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité Biodiversité, Actualité RSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.