Objectifs de Développement Durable et entreprise : enjeux et opportunités

Les entreprises sont incitées, quelle que soit leur taille, à inscrire leur stratégie et leur gouvernance dans le cadre des Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies. La réalisation de ces objectifs mondiaux repose sur une mobilisation multi-acteurs. Le ministère de la Transition écologique et solidaire a mis à disposition sur son site, dans le cadre de sa collection Théma, une expertise sur le thème ODD et entreprise.

Les acteurs du développement durable se sont réunis en septembre pour échanger sur le thème ODD et entreprise, en vue de la publication par le ministère de la Transition écologique et solidaire (Commissariat général au développement durable – CGDD) d’un Théma intitulé « Objectifs de développement durable et entreprise : enjeux et opportunités ». Sylvain Boucherand, PDG de B&L évolution, a participé à cette réunion en apportant son expertise sur la RSE et le secteur privé. Cette parution, disponible en ligne, constitue l’essentiel de ce qu’il y a à savoir sur cette thématique. Quels apports des ODD aux entreprises et à la RSE ? Quelles articulations avec les cadres de la RSE ? Quelles opportunités d’affaires pour les entreprises dans l’atteinte des ODD ? Comment prendre en compte les ODD ? Quelle place des entreprises dans le plan national d’actions ? Autant de questions qui trouveront leur réponse dans cette revue (et aussi en nous contactant).

Les ODD, nouvel élan pour la RSE

Les ODD ont vocation à être considérés au niveau de la gouvernance des entreprises afin de s’inscrire pleinement dans leur stratégie. Pour rappel, une entreprise est dite responsable si « elle a engagé, en collaboration étroite avec ses parties prenantes, un processus destiné à intégrer les préoccupations en matière sociale, environnementale, éthique, de droits de l’homme et de consommateurs dans leurs activités commerciales et leur stratégie de base », selon une définition de la Commission Européenne qui date de 2011. La création de valeur partagée à l’ensemble des parties prenantes (salariés, sous-traitants, clients, citoyens…) est donc favorisée par les ODD qui offrent un cadre d’action, d’analyse, de suivi et un langage commun pour les entreprises, dans l’objectif d’un développement durable.

Pour intégrer les ODD dans le modèle d’affaires d’une entreprise, il est judicieux d’initier cette démarche par un rapportage. Un nouveau dispositif obligatoire de publication d’informations environnementales, sociales et sociétales est appliqué en France depuis le 1er août : la déclaration de performance extra-financière (rapport RSE). D’autres outils pertinents existent pour mener à bien l’intégration des ODD, et doivent être sélectionnés selon la taille de l’entreprise, son territoire d’implantation et ses relations avec les parties prenantes (norme ISO 26000, analyse de matérialité…).

Prendre en compte ces enjeux mondiaux a un impact non seulement sur la réputation de l’entreprise, sa compétitivité mais aussi sur la motivation des salariés ! Les ODD sont des leviers de performance globale qui mettent également l’accent sur les partenariats entre acteurs (collectivités, associations, collectifs citoyens…) pour trouver ensemble des solutions innovantes, notamment adaptées à des territoires. S’appuyant sur l’étude de B&L évolution, il est montré que les grandes entreprises ne sont pas les seules à s’approprier les ODD, car les petites et moyennes entreprises se mobilisent également. Les résultats de cette étude mettent en avant l’engagement des entreprises, de toutes tailles, de tous les secteurs d’activité et même des entreprises publiques pour les ODD et la RSE. Les Objectifs de développement durable nécessitent, entre autres, une transformation globale du tissu économique, pour aller vers des modèles plus durables… et c’est le chemin pris par les entreprises pionnières !

Tagués avec : , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Actualité B&L évolution, Actualité RSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.