Aujourd’hui, lundi 26 novembre, s’ouvre la conférence de DOHA sur les changements climatiques, aussi appelée COP-18 (18ème conférence des parties). Plus de 200 pays seront représentés pour négocier la reconduction du protocole de Kyoto pour une deuxième période, celui-ci prenant fin au 31 décembre 2012, 15 ans après sont adoption. Cependant le risque d’échec des négociations est très élevé, les pays étant centré sur la “croissance économique”. Paradoxale quand on sait que les pertes économiques s’élèvent à  plus de 100 milliards de dollars par an (voir : rapport Stern) et que la lutte contre les changements climatiques et contre l’érosion de la biodiversité seraient de vastes opportunités… A suivre jusqu’au 7 décembre !

Tout le détail : http://unfccc.int/meetings/doha_nov_2012/meeting/6815.php