Le Conseil d’État a annulé le jeudi 1er août les mesures qui avaient été prises par le précédent gouvernement pour l’interdiction de la culture du mais MON810 en France, jugeant que “les clauses de sauvegarde […] n’étaient pas suffisamment étayées”.

Dans un communiqué, le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll et le ministre du Développement Durable Philippe Martin ont réaffirmé leur volonté de “maintenir le moratoire sur la mise en culture de semences OGM”, et prévoient de proposer un nouveau cadre réglementaire en ce sens.

Pour en savoir plus : communiqué du ministère de l’agriculture et du ministère du développement durable