La perte de biodiversité, marquée par la diminution alarmante du nombre d’espèces, met en danger les services écosystémiques menaçant à la fois la société et les entreprises qui en dépendent, ainsi que les investisseurs qui s’appuient sur le bon fonctionnement de l’économie.

L’Orse (Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises) et BL évolution ont souhaité mener leur étude pour évaluer la façon dont le CAC 40 et un échantillon d’une quarantaine de sociétés de gestion d’actifs basées en France prennent en compte ce constat inquiétant dans leurs stratégies et leurs communications.

L’analyse a été réalisée à partir des déclarations des acteurs dans leurs publications annuelles (notamment les déclarations d’enregistrement universel (DUE) et leurs rapports de gestion).

En synthèse, l’étude montre que la mobilisation en faveur de la biodiversité progresse aussi bien chez les entreprises que chez les investisseurs. Cette progression met en évidence que l’importance de la biodiversité et son caractère stratégique ont bien été saisis par un nombre croissant d’acteurs.

L’étude met en avant plusieurs leviers à même d’accélérer la mobilisation (à découvrir en téléchargeant l’étude).

Pour recevoir l’étude complète « Biodiversité : Engagements des entreprises et des investisseurs – Revue de leurs politiques et de leurs communications », veuillez renseigner le formulaire suivant :

    Vos prénom et nom

    Votre organisation

    Votre adresse email professionnelle