Budgeting avec l’OCDE et le Mexique. L’objectif de cette initiative est d’élaborer de nouveaux outils pour évaluer l’impact, et améliorer l’alignement, des dépenses et recettes nationales sur le climat et autres enjeux environnementaux. Le Conseil général de l’environnement et du développement durable et l’Inspection générale des finances ont ainsi publié un rapport proposant une méthode pour une budgétisation environnementale, en septembre 2019.

Depuis lors, l’engouement s’accélère pour cette méthodologie : l’Etat l’a testé pour la première fois en 2020 et plusieurs collectivités ont également expérimenté cette méthodologie. Elle permet à la fois d’identifier son impact mais également d’orienter son budget afin que celui-ci respecte les engagements environnementaux et contribuent positivement à la trajectoire française en réduisant ses impacts négatifs.

« La budgétisation environnementale donne l’opportunité aux territoires d’identifier l’impact de leurs décisions budgétaires sur l’environnement. Au-delà d’un outil de crédibilisation de ses engagements, il s’agit aussi d’un véritable outil de pilotage de la démarche budgétaire, dans le temps », explique Sylvain Boucherand, CEO de BL évolution.

Quelles sont les spécificités de cette méthodologie ? Quels sont les critères à prendre en compte ? Comment évaluer l’impact d’une dépense ? Autant de questions auxquelles répond notre publication « La budgétisation environnementale, une méthodologie au service de la transition écologique des collectivités ».

Remplissez ce formulaire pour recevoir le document par email :

    Vos prénom et nom

    Votre organisation

    Votre adresse email