ISO 50001La 35e assemblée générale de l’ISO (Organisation internationale de normalisation) qui s’est déroulée à San Diego aux États-Unis, a fait une place d’honneur à la norme ISO 50001. En effet le comité technique qui a développé cette norme s’est vu attribué le prestigieux prix Lawrence D. Eicher pour l’excellence de l’élaboration créative et novatrice de normes. Pour rappel l’ISO 50001 a été publié en 2011 et elle a déjà été mise en place dans plus de 700 entreprises au travers d’une quarantaine de pays.

Boris Aleshin, Président de l’ISO, a déclaré lors de la remise du prix que “le management de l’énergie est l’un des cinq domaines prioritaires pour lesquels il convient de développer des normes internationales.” Il a également souligné que toutes les organisations étaient dépendantes de l’énergie et que cette norme représente généralement un coût important dans leur fonctionnement. Au-delà du coût économique, le Président a rappelé que l’énergie avait un coût environnemental et sociétal, notamment sur le changement climatique. « Un organisme n’a aucune maîtrise sur le prix de l’énergie, mais il peut en revanche améliorer sa gestion de l’énergie ». Il a également évoqué le fait que la mise en place d’un système de management de l’énergie permet aux organisations de faire rapidement des économies en optimisant la gestion de leurs ressources énergétiques. Enfin il a indiqué que « visant une large applicabilité à travers tous les secteurs économiques des pays, la norme pourrait avoir un impact sur près de 60 % de la demande d’énergie mondiale. »

L’engouement pour cette norme est certain, les responsables de la normalisation de 48 pays membres de l’ISO sont impliqués dans le développement de l’ISO/TC 242 et 17 autres pays vont y prendre part en tant qu’observateurs. Le but de ces travaux étant de développer de nouvelles normes dans le sens du management de l’énergie sous de nombreux aspects à savoir : efficacité énergétique, rendement énergétique, approvisionnement en énergie, pratiques en matière d’achat des équipements et systèmes pour l’énergie, utilisation de l’énergie ainsi que mesure de l’utilisation de l’énergie, la mise en œuvre d’un système de mesure pour documenter, communiquer et valider l’amélioration continue dans le domaine du management de l’énergie.

La rapidité du déploiement de la norme ISO 50001 et le prix d’excellence qui vient de lui être consacré attestent de l’avenir qui lui est réservé.

Source : http://www.iso.org/iso/fr/home/news_index/news_archive/news.htm?refid=Ref1647