25 septembre 2015, les Etats membres de l’Assemblée Générale des Nations Unies adoptent 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) à atteindre d’ici à 2030 afin de parvenir à un monde meilleur et durable pour tous. Ces ODD font l’unanimité : ils s’adressent à tous les acteurs de la société, qu’ils soient privés, publics, académiques, au niveau international.

25 septembre 2020, les entreprises françaises se mobilisent pour atteindre ces ODD. Quelle est la valeur ajoutée pour leur structure et quels sont les impacts induits sur la société liés à cette utilisation des ODD ? BL évolution a cherché à répondre à ces questions en analysant la contribution des acteurs économiques à la réalisation de l’Agenda mondial dans sa dernière publication « 5 ans après, comment les entreprises se saisissent des ODD ? ».

« Il aura fallu 5 ans pour que les entreprises se saisissent des ODD. En 2020, il est plutôt clair que nous avons dépassé le stade de la découverte de l’Agenda et que les acteurs économiques l’utilisent désormais dans leur communication de façon presque unanime. Elles sont, en effet, 97 entreprises au sein du SBF 120 à participer au déploiement des ODD auprès des collaborateurs mais aussi auprès de l’ensemble des parties prenantes. Pourtant, force est de constater que la dimension transformative des ODD n’a pas encore été adoptée par toutes. Une poignée d’entreprises seulement innove et utilise les ODD pour challenger son business modèle ou pour le mettre en perspective avec les enjeux de société. Une prise en main sectorielle pourrait entraîner une accélération de la mobilisation. », explique Sylvain Boucherand, CEO de BL évolution et co-auteur de l’étude.

Quelles pratiques sont fonctionnelles pour un réel impact ? Quels sont les freins rencontrés par les entreprises du SBF 120 pour s’engager ? Quelles est la place des parties prenantes dans la mobilisation des entreprises ?

« L’étude que nous avons réalisée nous a permis d’identifier plusieurs bonnes pratiques dans l’utilisation des ODD, pour que ceux-ci constituent un objectif réel pour les acteurs économiques. Parmi ces pratiques, on retient notamment l’utilisation qu’on certaines entreprises d’identifier l’impact de leurs activités sur les ODD et la création de valeur liées à chacun de ces ODD, à travers notamment le modèle d’affaires. L’objectif étant ainsi d’identifier comment améliorer son impact positif et réduire son impact négatif », précise Anaïs Segonds, consultante en transition écologique et co-autrice de l’étude.

Découvrez pourquoi et comment les entreprises utilisent les ODD en 2019. Téléchargez l’étude « 5 ans après, comment les entreprises se saisissent des ODD ? » et recevez notre newsletter en complétant le formulaire ci-dessous :

Vos prénom et nom

Votre adresse email