Alors que la biodiversité est de plus en plus menacée par les activités humaines, les entreprises commencent à se saisir du sujet. En effet, près de 50% du PIB mondial annuel dépend des services écosystémiques et de la biodiversité. L’érosion de celle-ci est donc une source de risque majeur pour les acteurs économiques.

C’est dans ce contexte qu’en 2019, un groupe de travail international s’est créé sous l’impulsion du G7 Finance : la Taskforce on Nature-related Financial Disclosures (TNFD). Plusieurs entreprises et institutions financières se sont rassemblées pour réfléchir et définir un cadre international de gestion et divulgation des risques et opportunités liés à la nature pour permettre aux organisations de mieux prendre en compte les enjeux liés à la biodiversité.

Trois ans après, la première version beta de ce cadre est publiée.

Pour la première fois, une initiative internationale propose un standard commun avec :

  • un cadre de reporting sur l’analyse et la gestion des risques liés à la biodiversité et la nature ;
  • une méthode pour traiter ces enjeux.

En novembre 2022, la TNFD a publié la 3ème version beta de son cadre. La consultation publique continue avec deux phases de retour attendue en février et juin 2023. C’est le moment pour toutes les entreprises et acteurs financiers de participer à l’élaboration de ce nouveau cadre et de faire leurs retours sur le travail déjà réalisé. Les premières versions beta du cadre de la TNFD peuvent être consultées et même testées, afin de s’assurer de sa pertinence.

S’emparer de ce sujet, c’est prendre en compte dès maintenant les risques qui pèsent sur son entreprise pour pouvoir agir sans attendre et structurer son reporting biodiversité.

Afin de mieux comprendre les recommandations de la TNFD et comment s’en saisir, vous pouvez télécharger notre insight : « TNFD : retours de premiers pilotes d’entreprises et institutions financières ». En remplissant le formulaire ci-dessous, vous acceptez de recevoir nos mails d’information.

    Vos prénom et nom

    Votre organisation

    Votre adresse email professionnelle