L’étude des rapports annuels d’entreprises et des publications dédiées au dialogue parties prenantes indique que les entreprises demeurent peu matures sur ces questions de dialogue avec les parties prenantes.

Avec l’évolution des typologies de parties prenantes et de leurs modes d’interaction avec l’entreprise, la multiplication des initiatives sur les territoires, ainsi que les incitations réglementaires, les entreprises ne peuvent plus se contenter d’un dialogue mené par les fonctions support sans penser et préparer sa déclinaison locale mise en œuvre par les fonctions opérationnelles.

« Le dialogue parties prenantes est aujourd’hui principalement formalisé au niveau groupe, sans que soit réellement pensé sa déclinaison au niveau des sites ou, des métiers opérationnels alors que celle-ci est essentielle pour impliquer les équipes opérationnelles dans une démarche de dialogue pérenne avec leurs propres parties prenantes. », explique Anaïs Segonds, consultante RSE et co-autrice du guide.

Les dialogues menés au niveau local et au niveau groupe doivent se compléter et apporter des enseignements à l’entreprise, à tous les niveaux. Chaque forme et modalité de dialogue présente ses propres avantages et inconvénients et apporte un certain niveau d’information et de compréhension des attentes des acteurs de la société.

Quels sont les intérêts d’un dialogue au niveau local ? Quels niveaux de formalisation et de suivi adopter ? Comment accompagner les fonctions opérationnelles dans la compréhension de l’intérêt du dialogue et dans sa mise en œuvre au quotidien ?

L’Observatoire de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (Orse) et BL évolution publient le 3ème livret d’une belle série sur le dialogue parties prenantes : « La déclinaison opérationnelle du dialogue parties prenantes, gage d’intégration de l’entreprise dans son écosystème ».

Pour recevoir le guide, veuillez renseigner vos nom, prénom et adresse email.

    Vos prénom et nom*

    Votre organisation*

    Votre adresse email professionnelle*

     

    Consultez le livret 1 « L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ, UN OUTIL POUR TOUTES LES ENTREPRISES AU SERVICE DU DIALOGUE PARTIES PRENANTES »

    Consultez le livret 2 « UN COMITÉ DE PARTIES PRENANTES REPENSÉ ET INFLUENCÉ PAR L’ARRIVÉE DU COMITÉ DE MISSION POUR UN DIALOGUE RENOUVELÉ »